Opec accepte de réduire la production de pétrole

14.02.2021 DEFAULT 0

L'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) ou en anglais Organization of Petroleum Exporting Countries (OPEC) est un cartel (une organisation intergouvernementale) de pays visant à faire du négoce avec les compagnies pétrolières concernant la production de baril de pétrole, son cours ainsi que les futurs droits de concessions Après de longs mois de tractations, l’OPEP est finalement parvenue à un accord concernant la production de barils de pétrole. Cette dernière devrait passer de 33,24 millions de barils par jour à 33 ou 32,5 millions dans le meilleur des cas. Objectif : favoriser l’augmentation du prix du pétrole. Mais ce n'est que lors de la prochaine réunion ministérielle le 30 novembre prochain que les niveaux de production pour chacun des membres de l'OPEP ne seront définis. En 1998, la production de pétrole brut était de 30,75 millions de barils par jour - en 2015, elle atteignait déjà 38,22 millions. Les pays producteurs de pétrole ont décidé ensemble de réduire les extractions de brut pour faire remonter les prix, malgré des différents géopolitiques profonds entre certains pays membres. Accord surprise à l'OPEP pour réduire la production de pétrole

De fait, l’industrie américaine du pétrole de schiste est au bord de la faillite, alors que cette filière représente de 60 à 70% de la production pétrolière américaine. Ce n’était pas encore officiel lundi 30 mars, mais Trump le savait certainement, l’une des plus grandes sociétés américaines d’extraction de pétrole de schiste, Whiting Petroleum, qui doit faire face à une

Dans les faits, l’essentiel de cette baisse est assuré par les deux plus grands producteurs de ce groupe hétérogène : la Russie (- 0,3 Mb/j) et le Mexique (- 0,1 Mb/j). Pour rappel, les pays de l’OPEP s’étaient pour leur part engagés fin novembre à réduire leur production de pétrole de 1,2 Mb/j à partir du 1 er janvier 2017. L’OPEP a enfin tranché sur la régulation de la production de pétrole à l’occasion d’une réunion à Alger le 28 septembre 2016. Le cartel a en effet fait part de sa volonté de réduire la production de barils de pétrole afin de favoriser la remontée des prix de l’or noir en rééquilibrant le marché. Le 10 décembre 2016, la Guinée équatoriale a accepté avec 10 autres pays non membres de l’OPEP de réduire la production totale de pétrole de 558 000 barils par jour en 2017. La Guinée

12 avr. 2020 un accord historique a été signé pour réduire la production de pétrole. a annoncé l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

17 mars 2020 de pétrole (Opep), fait pression pour que la Russie -- deuxième producteur mondial mais non membre de l'Opep -- accepte une réduction de  9 avr. 2020 C'est le niveau de réduction de l'offre pétrolière qu'appliqueront des producteurs de pétrole de schiste connus pour leur production effrénée. 10 avr. 2020 Donald Trump, pour réduire la production de pétrole de son pays. Reste désormais à savoir si l'Opep et ses partenaires vont accepter